Les produits bio, meilleurs pour la santé ou pas ?

Dernière mise à jour: avril 2011 | 12678 visites
groenten-veel-170_01.jpg

news Les produits « bio » sont-ils meilleurs pour la santé ? C’est du moins ce que pensent de très nombreuses personnes. D’après une récente étude de l’université de Wageningen (P.B.), il semblerait que de nombreux consommateurs achètent des produits « bio » parce qu’ils partent du principe qu’ils sont meilleurs pour la santé.

On associe les produits « bio » à moins de pesticides qu’à la présence de substances qualitativement supérieures. Chez les légumes ou plantes potagères, on relève l’aspect « moins nocif, plus pur, sans pesticides ni engrais…cultivés dans un sol naturellement plus riche, sans pousser les légumes, avec une culture selon les rythmes de la nature, en pleine terre, à l’air pur et libre, sans manipulations chimiques ou techniques…On souligne la présence de vitamines. En ce qui concerne des produits d’origine animale comme la viande, les produits dérivés, le fromage et les produits laitiers, les consommateurs pensent que ce type de produits « bio » sont nettement plus sains que les autres parce que l’animal à la base a été élevé dans le respect d’éléments naturels, qu’il a vécu plus heureux , qu’il a reçu une nourriture saine sans engrais ni pesticides, qu’il a vécu sans stress, sans hormones, sans antibiotiques ou médicaments. Ces consommateurs pensent également que les avantages des produits « bio » au niveau de la santé sont supérieurs pour les produits frais que pour les produits alimentaires qui se conservent. Mais est-ce correct ? Les produits « bio » sont-ils plus sains que les produits classiques ? Ce n’est selon le Nederlandse Gezondheidsraad (Le Conseil néerlandais de la Santé) pas scientifiquement prouvé.

Le problème est que l’on dispose en la matière de très peu d’études. Il y a bien régulièrement des études qui paraissent sur le fait que les légumes, le lait ou la viande biologiques contiennent moins de restes de pesticides ou que les viandes contiennent moins de nitrate mais on découvre parfois des traces plus élevées de vitamine C , de minéraux ou de substances bioactives. On a dénombré quelque 52.000 publications sur les qualités nutritionnelles de l’alimentation biologique et ce, depuis 1958 et seulement 55 études furent suffisamment étayées pour être prises en considération ! Il en résulte que dans les deux types d’aliments, les critères de qualité ne varient pas et que les petites différences observées relèvent davantage des graines utilisées, du moment de la récolte, de la région où les aliments ont été cultivés et des races animales élevées. En ce qui concerne les effets sur la santé des aliments « bio », seuls 11 articles parmi quelque 92.000 articles ont correspondu aux critères méthodologiques requis. Les études semblaient très hétérogènes notamment quant à leur motivation. Sur les 11 études qui ont été prises en considération, le Conseil de la Santé n’a pas pu déterminer avec précision si l’alimentation « bio » est plus saine ni si les aliments « bio » permettent de diminuer le risquede contracter certaines maladies…dans le sens du terme où « qui dit sain, dit effet protecteur ». De même, que ce soit au niveau des pesticides, des substances nocives, des effets fongiques, l’alimentation « bio » ne semble pas mieux ou moins bien qu’une alimentation dite « traditionnelle ». En conclusion, achetez des produits « bio » parce que vous les trouvez bons, délicieux et parce qu’ils préservent généralement l’environnement, qu’ils protègent les animaux et la manière dont ils sont traités, mais au niveau de votre santé cela ne fera que peu ou pas de différence. Songez simplement qu’une pomme est de toute façon plus saine qu’un biscuit « bio » et qu’un morceau de poisson sera meilleur pour la santé qu’une pizza, même « bio ». A méditer au moment de faire votre marché !


publié le : 05/02/2011 , mis à jour le 01/04/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci