Fumée de cigarette : il suffit d’une fois…

Dernière mise à jour: mars 2011 | 9706 visites
sigaret-omgekeerd-170.jpg

news Il paraît assez évident que la probabilité que la fumée de cigarette cause des dommages sérieux à l’organisme est nettement plus élevée pour un gros fumeur que pour le non fumeur qui se retrouve, à l’occasion, dans un environnement enfumé. Néanmoins, des chercheurs américains viennent de démontrer qu’une seule fois suffit, et que la moindre exposition à la fumée peut engendrer des conséquences néfastes, et potentiellement graves sur le long terme.

Les experts ont observé les effets de la fumée de cigarettes sur des fumeurs réguliers, occasionnels ou passifs. Et ils concluent dans leur rapport, relayé par le Département US de la Santé et des Services humains (HHS), que la fumée engendre systématiquement des dégâts cellulaires et une inflammation des tissus du système respiratoire chez tous ces individus. Ils rappellent que la fumée de cigarette contient plusieurs centaines de composés toxiques et/ou cancérigènes. La fumée cause des dommages immédiats à l’ADN cellulaire, et d’autant plus irréparables – dans tous les sens du terme - que les expositions à la fumée se multiplient. Les substances chimiques contenues dans la fumée atteignent rapidement et radicalement les poumons, et à partir de là l’ensemble de l’organisme.


publié le : 06/04/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci