ad

Les ados n'ont peur de rien

Dernière mise à jour: janvier 2014 | 6947 visites
tieners--170_400_07.jpg

news Ce n’est pas aux parents qu’il faut le dire : l’adolescence représente certainement la période de transition majeure, cruciale, dans le développement psychologique de l’enfant.

Et cette phase est notamment marquée par des comportements téméraires, parfois même qualifiés d’inconscients. En fait, l’ado n’a peur de rien. Les peurs acquises durant l’enfance s’estompent et ne resurgiront que plus tard.

Des chercheurs américains, attachés à la Faculté de médecine de l’Université de New York, ont voulu mieux comprendre ce qui pouvait se passer dans le cerveau à cette tranche d’âge. Pour cela, ils ont procédé sur des… souris, en estimant néanmoins que les résultats pouvaient être extrapolés à l’homme, en ce qui concerne les mécanismes en tout cas.

Ils ont donc exposé des souris adolescentes à des stimulations qui auraient dû déclencher une réaction de peur, comme c’était le cas lorsque ces animaux étaient plus jeunes. Or, il s’est avéré que les souris « ados » réagissaient de manière beaucoup moins significative que leurs cadettes ou leurs aînées. Des examens cérébraux des rongeurs ont montré que les régions du cerveau impliquées dans la peur (l'amygdale et l’hippocampe) exprimaient une activité réduite.

En fait, le cerveau, qui a pourtant appris à reconnaître le danger, n’envoie pas des signaux d’alarme de même ampleur qu’à d’autres âges. Les chercheurs soulignent que « chez la souris comme chez le jeune humain, l’atténuation de la peur est utile et nécessaire lorsque les adolescents sortent du nid et explorent les frontières de leur autonomie ».


publié le : 07/07/2011 , mis à jour le 07/01/2014
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci