Stimuler un nerf du cou pour combattre les acouphènes

Dernière mise à jour: mars 2011 | 15342 visites
man-oorpijn-170_400_03.jpg

news Des chercheurs américains ont réussi à éliminer les acouphènes chez… le rat en stimulant un nerf du cou, ouvrant la voie à un traitement contre ce syndrome qui se manifeste par des bourdonnements ou des sifflements dans les oreilles. Une gêne majeure pour une frange importante des patients.

Une équipe du département des sciences cérébrales de l’Université du Texas (Etats-Unis) a procédé en stimulant le nerf pneumogastrique, ou nerf vague, tout en produisant une gamme de sons durant une période prolongée. Cette nouvelle thérapie paraît aider les parties du cerveau qui interprètent les sons à se reprogrammer pour retrouver leur état initial, et faire disparaître la source du bourdonnement ou du sifflement.

« Nous pensons que le cortex auditif utilise un trop grand nombre de neurones pour certaines fréquences, et le système commence alors à se dérégler », explique le Pr Michael Kilgard, l’un des auteurs de ces recherches. « Parce qu’il y a beaucoup trop de neurones traitant les même fréquences, ils sont suractivés bien au-delà de la normale ».

Et pour schématiser, il ajoute : « Cette thérapie revient à appuyer sur un bouton dans le cerveau pour faire redémarrer des circuits survoltés ». On reboote, en quelque sorte. Il reste à déterminer si ce qui vaut pour le rat s’applique également à l’homme.


publié le : 19/03/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci