ad

A l’adolescence, la tête et les jambes forment un tout

Dernière mise à jour: mars 2011 | 12551 visites
tieners-sport-170_400_03.jpg

news Un large éventail d’études se sont intéressées au lien entre activité physique et performances intellectuelles à l’âge adulte. Une équipe de chercheurs espagnols vient de démontrer que la pratique régulière d’un sport améliorait aussi les capacités mentales de nos jeunes.

L’étude, publiée dans le Journal of Pediatrics, a été conduite auprès de 1.900 adolescents, âgés de 13 à 18 ans. Les capacités cognitives ont été mesurées par des tests portant sur les performances verbales, arithmétiques et de raisonnement, avec pour chacun de ces trois catégories une cotation allant de 0 à 33 (avec un maximum global de 99, donc).
En parallèle, les scientifiques ont déterminé le degré d’activité sportive extrascolaire, ainsi que le temps passé devant la télévision, l’ordinateur ou les jeux vidéo. Ils sont aussi tenu compte de l’indice de masse corporelle (IMC), des capacités cardiorespiratoires, ou encore du statut socio-économique familial.

Résultat : l’activité sportive extrascolaire est associée à de meilleures performances cognitives (score de 55 contre 50 parmi les sédentaires), quel que soit l’aspect considéré (verbal, numérique ou raisonnement), et indépendamment des autres facteurs (IMC, notamment). Il a également été observé que le temps consacré au sport n’empiétait pas sur celui de l’étude, contrairement à ce qui se produit pour la télévision ou les jeux vidéo.


publié le : 11/03/2011 , mis à jour le 09/03/2011
ad
pub