Allergie au nickel : quels risques chez l'orthodontiste ?

Dernière mise à jour: décembre 2014 | 5102 visites
taandarts-mond-tand-170_400_12.jpg

news Une étude s’est intéressée au lien possible entre un traitement d’orthodontie chez les adolescents et le développement d’une allergie au nickel. Les résultats sont rassurants.

Un questionnaire a été rempli par des jeunes filles, alors que des tests cutanés ont été pratiqués au début et en cours de traitement orthodontique, ainsi qu'un an plus tard.

Conclusion : les patientes traitées par orthodontie n’étaient pas plus sensibilisées au nickel que les autres. Deux adolescentes appareillées et qui avaient affiché une réaction positive au nickel lors du premier test avaient même affiché des résultats négatifs lors du second. Une autre s’est néanmoins sensibilisée en cours de traitement, mais le lien de cause à effet n'a pas été démontré. Enfin, sur les sept jeunes patientes présentant un test initial positif au nickel, aucune n’a manifesté de symptômes visibles d’allergie dans la cavité buccale en cours de traitement.

Ce qui fait écrire au Dr Geneviève Démonet (Journal international de médecine) que « la survenue d’une sensibilisation au nickel lors d’un traitement d’orthodontie est donc rare, mais ces résultats doivent être confirmés sur une population plus large ».

Source: Contact Dermatitis (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 20/05/2011 , mis à jour le 18/12/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci