Le blues de l’hiver

Dernière mise à jour: avril 2011 | 4572 visites

dossier Le réveil sonne et il fait noir. Il faut quitter la maison, partir travailler et il fait toujours sombre. Et en fin d’après-midi, la nuit tombe déjà. L’hiver, c’est cela aussi, la journée mangée par la nuit et, pour certains, le moral qui tombe. On le sait aujourd’hui, le manque de lumière entraîne une certaine forme de dépression, appelée dépression hivernale. Elle se manifeste par des symptômes bien précis: fatigue, énervement, tristesse, libido en baisse, appétit en hausse, besoin d’aliments sucrés.

sombere-natuur.jpg
Cette déprime, qui peut s’installer dès novembre et disparaître à l’approche du printemps, a des origines hormonales. En hiver, la baisse de luminosité entraîne la surproduction de mélatonine, une hormone essentielle à la régulation des rythmes chronobiologiques et du sommeil, ce qui engendre somnolence et déprime. D’autres facteurs joueraient aussi comme la génétique et le stress. Cette dépression n’est pas anodine puisqu’elle touche, selon les spécialistes, 10% de la population, et davantage les femmes que les hommes. Mais il existe aujourd’hui des moyens de lutter contre cette dépression. Il faut sortir, profiter de la lumière naturelle, ne pas rester planqué dans une pièce sombre à regarder la télé, avoir une activité sportive à l’extérieur et avoir recours à la luminothérapie.

Cette thérapie efficace consiste à s’exposer tous les jours pendant au moins 30 minutes à une source lumineuse importante de 10 000 lux. Très récemment, une étude de l’Université de Harvard a établi qu’un nouveau type de lumière, une lumière bleue, pouvait aider encore plus efficacement les personnes souffrant de dépression saisonnière. L’exposition à un faible niveau de lumière bleue est, selon les chercheurs de cette université, aussi efficace dans le traitement de symptômes comme les sautes d’humeur et le manque de dynamisme qu’une exposition à une lumière blanche intense. Blanche ou bleue, sous forme de lampe, de simulateur d’aube, de banc lumineux, de réveil ou de paire de lunettes: à chacun de choisir sa méthode de luminothérapie sans oublier d’écouter les recommandations de son médecin.

Le Wake-up Light de Philips

Ce réveil lumineux ne compense pas le déficit de lumière qui engendre la dépression hivernale, mais offre du bien-être tant il réveille agréablement. Une demi-heure avant l’heure choisie du lever, et sans vous réveiller, il diffuse de la lumière qui augmente progressivement. Il imite ainsi le lever de soleil. L’appareil peut également vous sortir des bras de Morphée avec des chants d’oiseaux et de légers carillons. De quoi débuter la journée en beauté. Il est doté d’une radio ou d’un récepteur iPod dans sa version plus sophistiquée.
149 € ou 179 € avec récepteur iPod, Tél. 078 25 01 45

La GOLITE BLU de Philips

Basée sur les récentes découvertes de l’Université de Harvard, cette lampe diffuse de la lumière bleue, la plus efficace dans le traitement de la dépression hivernale. L’intensité lumineuse est quelque peu aveuglante, mais la lampe ne doit pas être regardée de face. Elle doit être placée dans une pièce éclairée à 50-70 cm des yeux et à la hauteur de l’estomac. De cette façon, sa lumière baigne vos yeux de côté. Vous la posez sur la table pendant une bonne quinzaine de minutes et prenez tranquillement votre petit-déjeuner ou l’installez sur votre bureau à côté de l’ordinateur pendant que vous travaillez. Vous pouvez également la mettre près de vous de biais quand vous regardez la télé ou faites de la gym. Bref, vous pouvez continuer à mener vos activités quotidiennes sans être trop limité dans vos mouvements.
249 €, Tél. 078 25 01 45

La Luminette de Lucimed

C’est une paire de lunettes 100% belge et un appareil de luminothérapie efficace. Sa visière, dotée d’une lentille diffractive, condense la lumière des quatre diodes électroluminescentes vers la moitié inférieure de la rétine, assurant ainsi le maximum d’efficacité à ces lunettes lumineuses. La Luminette vous donne l’air quelque peu… étrange, pendant le quart d’heure où vous la portez, mais pratique et légère malgré la branche qui contient la pile, elle vous permet de mener toutes vos activités matinales, de déjeuner, bouger, lire… car c’est le matin qu’il faut la porter pour avoir la pêche pendant toute la journée. Si vous la portez le soir, vous ne pourrez pas vous endormir. La première fois, vous êtes quelque peu perturbé par l’intensité lumineuse, mais l’impression passe très vite pour n’apporter que de l’énergie.
290 €, en vente en pharmacies,
Tél. 04 369 48 36

Source: Joëlle Smets
publié le : 01/03/2011 , mis à jour le 16/04/2011
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci