Pourquoi parle-t-on en dormant ?

Dernière mise à jour: mai 2014 | 145081 visites
vr-slapen-buik-170_400_05.jpg

news De nombreuses personnes parlent en dormant. Elles n'en gardent aucun souvenir (ce qui n'est pas forcément le cas de celui ou de celle qui partage leur lit) et si ces propos sont souvent dénués de ce sens, ce n'est pas toujours le cas. Comment expliquer ce phénomène et peut-on y remédier ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le fait de parler en dormant - la somniloquie - n'est pas directement associé au rêve, mais relève des parasomnies, qui regroupent des troubles du sommeil comme le somnambulisme. La somnoloquie n'a pas de conséquences pour la santé et n'affecte généralement pas la qualité du sommeil de la personne elle-même (c'est différent pour son ou sa partenaire...).

Ce phénomène concerne davantage les enfants que les adultes et se traduit par de simples mots ou de longues phrases plus ou moins (in)compréhensibles. Il semble favorisé par le stress, l'anxiété et la fatigue.

La somniloquie ne se soigne pas. On peut cependant essayer de l'atténuer en contrôlant autant que possible ses émotions en soirée. Favoriser un climat apaisant avant de se coucher est important : ne pas aller dormir directement après avoir éteint la télévision, éviter de se lancer dans des conversations tendues, ne pas consulter ses e-mails au lit... En somme, mettre tout doucement son cerveau en sourdine...


publié le : 07/06/2011 , mis à jour le 19/05/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci