Amygdales et appendice : les enlever fait mal au coeur

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 6662 visites
keel-amandel-170_400_07.jpg

news L’ablation des amygdales, et dans une moindre de l’appendice, augmenterait le risque de crise cardiaque prématurée, lorsque l’intervention survient avant l’âge de 20 ans.

Une équipe de chercheurs suédois (Institut Karolinska, Stockholm), a conduit des travaux de type épidémiologique, c’est-à-dire reposant sur le suivi d’une (large) population. Les spécialistes ont examiné le dossier médical de chaque Suédois né entre 1955 et 1977, en s’intéressant en particulier à ceux qui avaient subi une amygdalectomie (ablation des amygdales) et/ou une appendicectomie (appendice).

Résultat : lorsque ces interventions surviennent avant l’âge de 20 ans, le risque de souffrir d’un infarctus du myocarde précoce augmente. Toutefois, précisent les auteurs, « ces risques sont très faiblement accrus dans l’absolu ». Il reste qu’ils existent, et que les chercheurs les attribuent à des effets possibles de ces ablations sur l’immunité, le processus inflammatoire, et, partant, sur la maladie cardiovasculaire.

Il est à noter que ce lien disparaît lorsque la chirurgie intervient après le cap de la vingtaine. Par la force des choses, lorsque ces opérations s’imposent, la balance risques-bénéfices penche sans la moindre hésitation pour la chirurgie. Mais cette étude suggère sans doute qu’une attention particulière devrait être portée, par la suite, à la prévention du risque cardiaque.

Source: European Heart Journal (http://eurheartj.oxfordjour)
publié le : 04/08/2011 , mis à jour le 06/11/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci