Maigrir booste la performance sexuelle

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 8447 visites
macho-man-170_400-04.jpg

news Une perte de poids, même modeste, améliore de manière significative la fonction érectile et le désir sexuel chez les hommes obèses et diabétiques de type 2.

L’expérience a été conduite par des chercheurs attachés au Changi General Hospital (Singapour) et à l’université d’Adélaïde (Australie). Ils ont constitué un groupe d’une trentaine d’hommes obèses, diagnostiqués diabétiques de type 2, qu’ils ont soumis à un éventail d’examens destinés, notamment, à évaluer – sur base d’échelles scientifiquement reconnues - la qualité de la fonction érectile ou le degré d’inhibition du désir sexuel. Les volontaires ont été soumis à un régime hypocalorique, à faible teneur en graisses et en glucides, et riche en protéines.

Les résultats de leur étude (publiés dans la revue « Journal of Sexual Medicine ») montrent qu’une perte de poids même modeste a entraîné une amélioration rapide et notable des problèmes sexuels et des troubles urinaires ; sachant que le bénéfice a perduré durant au moins un an.

Après huit semaines de régime hypocalorique, la perte de poids et de tour de taille a varié entre 5% et 10% ; avec amélioration notable en ce qui concerne la glycémie et le « mauvais » (LDL) cholestérol. « Ces données confirment que non seulement la fonction érectile mais aussi certains dérèglements de l’appareil urinaire sont un marqueur de risque cardio-métabolique », indique l’un des auteurs. « Une amélioration peut être obtenue grâce à une perte de poids modeste, avec un régime de haute qualité nutritionnelle. Le contrôle du poids est un message important en termes de santé publique, en l’occurrence sur le plan des fonctions érectile et urinaire ».


publié le : 24/11/2011 , mis à jour le 25/07/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci