Le curry contre la tendinite

Dernière mise à jour: février 2014 | 6703 visites
kurkuma-170_400_10.jpg

news Le pigment du curcuma – le safran des Indes – présenterait des propriétés anti-inflammatoires particulièrement intéressantes, en particulier contre la tendinite.

La curcumine (diféruloylméthane) est le pigment principal du curcuma, et lui donne cette couleur jaune si caractéristique. Réduit en poudre, le rhizome du curcuma entre couramment dans les mélanges d’épices de la cuisine indienne, singulièrement le curry. La curcumine est reconnue comme un antioxydant puissant, mais bénéficie aussi d’une étonnante activité antiseptique et anti-inflammatoire.
Des recherches, conduites par une équipe anglo-allemande, ont voulu vérifier si ces propriétés anti-inflammatoires présentaient un intérêt potentiel dans la prise en charge de la tendinite. Comme ils l’expliquent dans la revue « Journal of Biological Chemistry », les spécialistes ont eu recours à un modèle de culture d’inflammation des tendons humains, pour observer l’action de la curcumine sur ces cellules.

Et le résultat est assez spectaculaire, puisque la progression de l’inflammation est notablement inhibée. L’un des auteurs de cette expérience explique : « Notre recherche ne suggère pas que le curry, le curcuma, la curcumine sont des remèdes suffisants contre des maladies inflammatoires comme la tendinite ou l’arthrite. Mais ces composés pourraient offrir aux scientifiques une avancée importante dans le traitement, par la nutrition, de ces affections douloureuses ».

De nouvelles recherches sur la curcumine, et ses versions modifiées, sont nécessaires pour vérifier comment ces composés pourraient permettre de réduire l’utilisation des médicaments anti-inflammatoires habituellement prescrits dans ces indications, et qui ne sont pas dénués d’effets secondaires, indique encore le chercheur.


publié le : 20/11/2011 , mis à jour le 24/02/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci