Comment aider un proche qui souffre de la maladie de Crohn ?

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 7471 visites
endosc-Crohn-170_01.jpg

news La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont deux des maladies chroniques de l'intestin. En Belgique, quelque 15.000 personnes souffrent de la maladie de Crohn et autant de colite ulcéreuse. Chaque année, on dénombre quelque 500 nouveaux cas de maladie de Crohn et quelque 350 malades souffrant de colite ulcéreuse. La maladie apparaît surtout entre 15 et 30 ans.

Ces maladies ne sont pas contagieuses : l'inflammation intestinale n'est pas causée par un virus ou une bactérie, mais par un dérèglement du système immunitaire.

Parmi les plaintes et les symptômes les plus fréquents, on observe des douleurs et des crampes abdominales, une intense fatigue, une perte de poids, de la fièvre, une diarrhée sévère, avec jusqu'à vingt passages aux toilettes par jour.

Si la maladie n'est pas traitée et sous contrôle, ces plaintes peuvent sérieusement entraver la vie active, sociale et familiale des patients. Sans parler du sentiment de gêne, voire de honte.

Quelle attitude adopter ? Tout simplement, poser directement la question : le proche a-t-il envie parler de sa maladie et comment souhaite-t-il que vous vous comportiez vis-à-vis de lui ? Certains préfèrent être entourés, soutenus, lorsqu'ils font une crise, alors que d'autres souhaitent qu'on les laisse tranquilles. Il convient d'aborder clairement le sujet, afin de ne pas commettre d'impair. Le patient évoquera sa maladie quand il en éprouvera le besoin.

Pour de plus amples informations: www.crohnsite.be


publié le : 27/11/2011 , mis à jour le 24/07/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci