Gale : comment faire face ?

Dernière mise à jour: novembre 2014 | 14051 visites
schurft-170_400_10.jpg

news Voici quelques conseils importants pour limiter le risque de transmission de la gale, et la traiter efficacement.

La gale est causée par un acarien microscopique (le sarcopte), dont la femelle creuse des sillons dans la couche superficielle de la peau humaine, afin d’y déposer ses œufs. Ceci provoque de vives démangeaisons. Contrairement à une idée reçue, tous les milieux sociaux peuvent être affectés. Dans une fiche d’information, la revue médicale Prescrire avance une série de conseils à destination des médecins, mais « à partager avec les patients », insiste-t-elle.

Eviter la transmission. La gale se transmet par simple contact avec une personne atteinte. Après un tel contact, il est recommandé de se laver les mains à l’eau et au savon. « L’alcool et les solutions hydro-alcooliques sont inefficaces », indique Prescrire.

En ce qui concerne le linge et la literie contaminés, il convient de les désinfecter par lavage à plus de 60°, ce qui détruit les parasites. Les objets non lavables qui ont été en contact avec une personne infectée sont à mettre dans un sac plastique fermé pendant quatre jours, les parasites isolés ne survivant pas au-delà.

Quel traitement ? Pour détruire les parasites chez les personnes atteintes, un insecticide en crème, la perméthrine à 5%, constitue « le traitement par voie cutanée le plus efficace et le moins toxique : c’est le traitement de premier choix ».


publié le : 09/01/2012 , mis à jour le 05/11/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci