ad

Longévité : l’activité physique plus importante que le poids

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 5259 visites
fitness-vr-sport-Bosu-170_400_10.JPG

news Pour vivre longtemps, il est plus important de pratiquer une activité physique régulière que de surveiller son poids. Encore que l’idéal, évidemment, consiste à combiner les deux.

Comme ils l’expliquent dans la revue « Circulation » (éditée par la ligue cardiologique américaine), ces chercheurs de l’université de Caroline du sud ont déterminé, après un long suivi d’une population masculine, que le fait de conserver – ou d’atteindre - un bon niveau d’activité physique permettait de prévenir plus efficacement l’infarctus ou l’AVC, par rapport au maintien strict de son poids.

Eliminer les autres facteurs de risque

L’étude a porté, en fait, sur un panel de quelque 14.000 messieurs, âgés de 44 ans au moment du recrutement, et présentant alors un indice de masse corporelle (IMC) « normal » (un élément important à souligner). Deux paramètres ont été spécifiquement pris en considération : l’activité physique et la prise de poids durant les onze années du suivi ; avec, évidemment, enregistrement des cas d’infarctus du myocarde et d’accident vasculaire cérébral.

Et donc, il apparaît que le fait de pratiquer un exercice physique de manière régulière joue un rôle plus important, sur le plan de la prévention, que la maîtrise du poids. Les spécialistes ajoutent néanmoins que l’activité physique couplée à une alimentation saine reste la manière la plus efficace de prévenir les maladies cardiovasculaires (pour autant que d’autres facteurs de risque majeur – comme le tabac et l’alcool – aient été neutralisés, évidemment).

L'exercice physique, pour vivre plus longtemps

Ainsi que l’explique un représentant de la ligue cardiologique américaine, « la forme physique est un meilleur indice de longévité que le poids. Et si vous présentez des problèmes de poids, se concentrer sur des exercices d’endurance vous permettra clairement de vivre plus longtemps ». De fait, ajoute-il, « ne vous méprenez pas en pensant qu’en étant mince, on n’a pas besoin de pratiquer une activité physique ».

Une étude antérieure avait quant à elle montré que les personnes âgées de plus de 60 ans qui bénéficient d’une bonne santé cardiorespiratoire grâce à l’exercice physique pouvaient espérer vivre bien plus longtemps que les sédentaires ; et ceci à poids équivalent.


publié le : 25/02/2012 , mis à jour le 18/07/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci