ad

Le stérilet contre le cancer du col

Dernière mise à jour: mai 2012 | 4026 visites
Ac-spiraal-170_400_07.jpg

news Une très vaste étude aboutit à la conclusion que les femmes portant un stérilet s’exposent à un risque réduit de moitié de développer un cancer du col de l’utérus.

Publiées dans la revue « Lancet Oncology », ces recherches reposent sur le suivi de plusieurs milliers de femmes, intégrées dans une série d’études, selon qu’elles souffraient ou non d’un cancer du col, et qu’elles recouraient ou pas au dispositif intra-utérin (DIU).

Ainsi que l’explique le Dr Viola Polena, pour le « Journal international de médecine » (JIM), « l’effet protecteur du DIU est observé dès la première année d’utilisation, persiste après dix ans, et la durée d’utilisation n’a pas d’impact sur ces résultats ». Un effet protecteur majeur, puisque les femmes avec DIU courent deux fois moins de risques de souffrir d’un cancer du col. Et il semblerait que le type de stérilet n’influe pas.

Un effet de l'insertion elle-même

« Il est probable que ce soit l’insertion elle-même qui soit à l’origine de cette diminution du risque », poursuit le Dr Polena, en raison de « l’immunité cellulaire déclenchée par la réaction inflammatoire chronique au niveau de l’endomètre et du col ; inflammation induite par le traumatisme des tissus au moment de l’insertion du DIU ». Une immunité qui « ferait disparaître les infections HPV persistantes, et par conséquent empêcherait la formation de lésions précancéreuses ».

On sait que les infections à HPV (papillomavirus humains) sont un facteur majeur de survenue du cancer du col. Tout en saluant l’intérêt de ces observations, le Dr Viola Polena rappelle que le dépistage périodique (frottis) reste à l’heure actuelle la meilleure arme de lutte contre les cancers invasifs du col, par un dépistage précoce des lésions. Et on n’oublie pas le vaccin contre les HPV, évidemment.


publié le : 18/03/2012 , mis à jour le 07/05/2012
ad
pub