Le travail de nuit, c’est une épidémie

Dernière mise à jour: mai 2012 | 3574 visites
werken-ploeg-nacht-verpleegst-170_400_01.jpg

news Face aux risques pour la santé du travail de nuit, les employeurs et les autorités doivent prendre des mesures énergiques !

Le travail de nuit est identifié, de longue date, comme une source tangible de soucis de santé. Un éditorial a été consacré à cette problématique dans une récente édition de la revue « PloS Medicine ».

Il a notamment été question de l’impact de ce rythme de travail sur les comportements alimentaires, jugés – globalement - mal équilibrés. Des études ont d’ailleurs montré que le travail de nuit exposait à un risque sensiblement accru de diabète de type 2 ; risque qui s’accroît parallèlement aux années d’activité.

L’auteur de cet article soutient que « ce modèle de travail doit désormais être considéré comme un facteur de risque spécifique d’obésité et de diabète de type 2 » et que « des actions doivent être entreprises pour répondre à cette épidémie »; et ceci par les employeurs comme par les autorités « qui doivent légiférer, en prenant des mesures spécifiques pour ces personnels ».


publié le : 05/04/2012 , mis à jour le 07/05/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci