ad

A 45 ans, tout se complique !

Dernière mise à jour: mai 2012 | 7004 visites
vr-ouder-pijn-schoud-170_400_06.jpg

news Le déclin de nos facultés débute bien plus tôt que ce qu’on pensait jusqu’à présent : à partir de 45 ans, ça commence à se compliquer…

Les chercheurs de l’Inserm (Institut national français de la santé et de la recherche médicale) ont établi ce constat après avoir suivi, durant une décennie, une cohorte de quelque 7.000 participants (dont deux tiers d’hommes), âgés de 45 à 70 ans. Les fonctions cognitives ont été évaluées à trois reprises durant cette période de dix ans, sur base de tests de mémorisation, d’expression orale et de raisonnement.

Il apparaît, comme les auteurs l’expliquent dans le « British Medical Journal », que le déclin cognitif apparaît dès l’âge de 45 ans, et non au début de la soixantaine, comme d’autres études le donnaient à penser. Ainsi que l’explique l’un des coordinateurs de ces recherches, « déterminer l’âge auquel le déclin cognitif commence est important, dans la mesure où les interventions comportementales ou pharmacologiques conçues pour modifier les trajectoires de vieillissement cognitif sont probablement plus efficaces si elles sont mises en œuvre dès le début du déclin. Alors que l’espérance de vie continue à progresser, comprendre le déclin cognitif lié à l’âge est l’un des défis majeurs du 21ème siècle ».

Ceci étant, aucune de raison de stresser : le déclin est généralement lent et très progressif.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub