ad

Sodas light : avec modération, eux aussi

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 3900 visites
draank-blikken-veel-170_400_03.jpg

news Cette étude établit une association entre une consommation quotidienne de boissons gazeuses light et le risque vasculaire.

Le constat repose sur le suivi, durant dix ans, de quelque trois mille adultes. L’intention consistait à déterminer si une relation pouvait être établie entre une forte consommation de sodas light et le risque d’infarctus et d’AVC (accident vasculaire cérébral).

Attachés aux universités de Miami et de Columbia, les auteurs suggèrent donc l’existence d’un lien spécifique (après neutralisation d’autres facteurs de risque vasculaire), mais reconnaissent que les mécanismes par lesquels les boissons gazeuses light peuvent nuire à la santé cardiovasculaire restent flous ; et ajoutent qu’ils poursuivront leurs recherches pour tenter de mieux les comprendre.

Le problème, précisent-ils encore, apparaît en cas de consommation quotidienne, sur une longue période. Par contre, il n’est pas mis en évidence en cas de consommation modérée, et/ou lorsque la boisson ne contient pas d’édulcorants.

Ces résultats sont publiés dans le « Journal of General Internal Medicine ».


publié le : 02/05/2012 , mis à jour le 08/09/2020
ad
pub