Le stérilet contre le cancer du col : ça se précise

Dernière mise à jour: avril 2012 | 7102 visites
Ac-spiraal-170_400_07.jpg

news La pose d’un stérilet induirait rapidement, et pour longtemps, un certain degré de protection contre le cancer du col de l’utérus.

Le dispositif intra-utérin (DIU) avait déjà été associé à une diminution du risque de cancer de l’endomètre, le tissu qui recouvre la paroi interne de l’utérus. Un éventail d’études ont été réalisées afin de déterminer si cet effet protecteur s’exprimait aussi en ce qui concerne le cancer du col, avec des résultats cependant contradictoires.

Une équipe de l’Institut catalan d’oncologie a passé au crible un vingtaine de travaux « solides », conduits dans différents pays, et portant au total sur quelque vingt mille femmes, souffrant ou non d’un cancer du col utérin, infectées ou non par le papillomavirus humain (HPV). Les conclusions de cette vaste analyse de données sont publiées dans la revue « Lancet Oncology ».

Il s’avère, affirment les chercheurs espagnols, que les femmes porteuses d’un stérilet s’exposent à un risque diminué par deux de développer un cancer du col ; sachant qu’un bénéfice est enregistré dès la première année d’utilisation, et qu’il persisterait au-delà de dix ans d’utilisation continue. Explication ? L’insertion proprement dite du DIU provoquerait une réaction inflammatoire, déclenchant un phénomène d’immunité cellulaire locale contre les infections à papillomavirus, facteur de risque majeur de formation de lésions précancéreuses. Ceci ne dispensera évidemment pas d’un suivi régulier par frottis.


publié le : 29/04/2012 , mis à jour le 28/04/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci