Vaccin contre le cancer du col : pas de risques en cas de grossesse

Dernière mise à jour: juin 2012 | 3261 visites
vacc-immunoth-hooik-allerg-170_400_03.jpg

news L’administration du vaccin HPV en cours de grossesse ne semble pas présenter un risque pour l’enfant à naître.

Par principe de précaution, la vaccination contre le cancer du col est évitée chez la femme enceinte. Néanmoins, il peut arriver que le vaccin soit administré peu avant le début d’une grossesse, ou alors que la mère ignore encore qu’elle est enceinte. Dans ces circonstances, existe-t-il un danger pour le fœtus ?

Sur base des données aujourd’hui disponibles, la revue française « Prescrire » indique que la réponse est négative. Ni les expériences sur l’animal, ni les informations de suivi des enfants nés après exposition au vaccin ne mettent en évidence un risque accru de malformation fœtale. « Au total, ces données ne sont pas préoccupantes », indique « Prescrire ». Qui rappelle que « les effets indésirables chez les femmes des vaccins papillomavirus sont rares ».


publié le : 12/06/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci