Patients cardiaques : les statines contre la dépression

Dernière mise à jour: mai 2012 | 3109 visites
statines-170-400_02.jpg

news Les patients souffrant d’une maladie cardiaque (cardiopathie) sont moins exposés au risque de dépression lorsqu’ils sont traités par statines.

Les statines, c’est-à-dire cette classe de médicaments destinés à faite baisser le taux de cholestérol. Durant une période de six ans, un équipe de l’université de Californie (San Francisco) a suivi un groupe d’un millier de patients présentant une cardiopathie, et traités ou non par statines. Il s’est avéré qu’alors que 19% des patients auxquels cet hypocholestérolémiant était administré avaient développé une dépression, le taux grimpait à 28% parmi les patients qui n’en bénéficiaient pas. A paramètres par ailleurs équivalents, cette différence apparaît extrêmement significative.

Au stade des hypothèses

L’explication de cet « effet protecteur » ? Elle n’est pas très claire, indique l’un des chercheurs, et d’autres études seront nécessaires pour en comprendre les mécanismes. Une hypothèse : la prévention de l’athérosclérose dans le cerveau ; un phénomène qui contribuerait à l’émergence de la dépression.

Dans un article publié par le « Journal of Clinical Psychiatry », les auteurs considèrent que si ce bénéfice supplémentaire des statines était confirmé, ceci contribuerait à la stratégie de réduction des symptômes dépressifs chez les patients cardiaques ; tout comme à une meilleure approche des risques cardiovasculaires chez les patients dépressifs.


publié le : 30/05/2012 , mis à jour le 28/05/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci