Intolérance au lactose : de quoi s'agit-il ?

Dernière mise à jour: août 2012 | 4544 visites
123-drank-melk-170_07.jpg

news L'intolérance au lactose est un trouble alimentaire fréquent, puisqu'il concerne environ une personne sur trois en Belgique.

On trouve du lactose dans le lait, les laitages mais également dans des sauces, des desserts ou des friandises. Le lactose est le principal glucide du lait.

L'organisme ne peut assimiler le lactose tel quel : il a besoin d'une enzyme, la lactase, pour mener à bien ce processus. Lorsque la production de lactase est insuffisante, le lactose passe dans l'intestin sans avoir été dégradé. Ceci s'accompagne d'un éventail de malaises : désordres digestifs, nausées, diarrées, ballonnements, lourdeurs abdominales... C'est cela, l'intolérance au lactose.

Si un tiers de la population manifeste une intolérance au lactose, celle-ci s'exprime à des degrés très divers, variables évidemment d'une personne à l'autre, mais aussi au cours de l'existence.

Il n'existe pas d'autre solution qu'un régime alimentaire strict, exempt de lactose. De nombreux laits et laitages dé-lactosés sont toutefois disponibles.

Ceux qui craindraient une carence en calcium (les produits laitiers en sont une source majeure) privilégieront des eaux minérales enrichies en calcium, ainsi que les aliments à haute teneur calcique comme les fruits secs, le persil ou encore les sardines. Les suppléments de calcium ne se justifient qu'en cas de carence avérée (diagnostiquée par bilan sanguin) ou en cas d'ostéoporose ou d'ostéopénie.




publié le : 11/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci