L’anesthésie locale contre les infections

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 2628 visites
123-dr-chir-spuit-optr-170-07.jpg

news A intervention chirurgicale de même nature, l’anesthésie locale est préférable en termes de prévention des infections postopératoires.

Ces infections sont une source de complications potentiellement (très) sérieuses. Leur éradication complète relève de l’utopie, mais ceci n’empêche évidemment d’approfondir les pistes pour les prévenir encore plus efficacement (sachant que de gros efforts ont été entrepris de longue date en ce sens).

En l’occurrence, une équipe américaine a mené l’enquête dans une trentaine d’hôpitaux de l’Etat du Michigan, qui ont tous adopté un programme d’amélioration de la qualité des soins. La comparaison a porté sur les résultats respectifs en termes d’infections postopératoires. Les chercheurs ont alors observé que l’un des hôpitaux les plus performants utilisait plus qu’aucun autre l’anesthésie locale. A partir de ce constat, ils ont entrepris de passer au crible les dossiers médicaux de plusieurs dizaines de milliers de patients, avant d’isoler deux groupes de profils parfaitement comparables (âge, sexe, poids, pathologies associées, addictions, nature de l’intervention chirurgicale…) ; avec cette différence : les uns avaient subi une anesthésie générale, les autres une anesthésie locale.

Résultat, avancé par le Dr Jean-Fred Warlin (JIM) : « L’anesthésie locale est apparue comme un facteur indépendant permettant de réduire significativement le risque d’infections postopératoires ».

Ces résultats ont été publiés dans la revue « World Journal of Surgery ».


publié le : 04/08/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci