Piqûre : maman, l'antidouleur de bébé

Dernière mise à jour: septembre 2012 | 2722 visites
vaccinatiekind-170_02.jpg

news Lors d’une injection, l’exposition à la chaleur est la méthode plus efficace pour prévenir la douleur chez le nourrisson.

Comme l’a démontré cette équipe de l’université de Chicago, cette approche est largement plus bénéfique que la tétine ou l’eau sucrée, des recours courants dans ces circonstances.

Des essais conduits sur une cinquantaine de bébés, vaccinés pour la première fois, indiquent qu’un quart de ceux qui étaient exposés à la chaleur n’ont ni pleuré, ni grimacé (la moitié ont pleuré pendant moins de dix secondes) ; alors que tous ceux qui avaient reçu de l’eau sucrée et 95% du groupe « tétine » ont éclaté en sanglots. Précisons que la source de chaleur était des plus naturelles : le contact direct avec la peau de maman.

Un article sur le sujet a été publié dans la revue « Pain ».


publié le : 11/09/2012 , mis à jour le 10/09/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci