Contre le stress, rien de tel qu'un sourire

Dernière mise à jour: octobre 2012 | 3967 visites
vr-lachene-170_400_10.jpg

news Dans une situation stressante, sourire (même en se forçant) s’accompagne de réels bienfaits.

Les bénéfices de la thérapie par le rire sont de mieux en mieux cernés. Ceux du sourire commencent donc à l’être aussi. En l’occurrence, les chercheurs de l’université du Kansas ont procédé à des mesures objectives (au-delà, donc, de l’expression subjective d’un bien-être).

Comment ? Quelque deux cents étudiants ont été recrutés pour participer à une série de tests, destinés à susciter des réactions de stress (comme par exemple réaliser un dessin avec la main non dominante, et sous pression psychologique constante de l’équipe d’encadrement). Trois groupes ont été formés : expression faciale neutre, sourire forcé (mobilisation de la bouche) et sourire de Duchenne (le sourire authentique, sincère, avec contraction des muscles autour des yeux). Alors qu’ils menaient à bien leurs différentes tâches, les niveaux de stress des volontaires étaient mesurés à intervalles réguliers, avec une attention particulière portée aux variations de la fréquence cardiaque.
Résultat (publié dans la revue « Psychological Science ») : le sourire, même forcé, permet d’atténuer l’intensité du stress. L’explication n’est pas claire, même si les chercheurs considèrent que le sourire pourrait agir sur la sécrétion de cortisol (« l’hormone du stress »). Ils poursuivent leurs travaux pour mieux comprendre ces mécanismes, tout en conseillant d’ores et déjà d’essayer de garder le sourire dans les moments compliqués.


publié le : 25/10/2012 , mis à jour le 24/10/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci