ad

Le chou de Bruxelles, un légume très sain

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 3881 visites
123-spruiten-bak-groent-170_10.jpg

news Le chou de Bruxelles, souvent décrié en raison de son odeur assez tenace lors de la cuisson et de sa réputation de légume peu digeste, est pourtant un aliment très sain, une arme anti-cancer de choix. Comment le choisir, le conserver et le préparer ?

Les choux de Bruxelles cuits contiennent entre 60 et 70 mg de vitamine C pour 100 g de légume. C'est bien davantage - à quantités égales - que les oranges. Ils recèlent également, comme toutes les variétés de choux, beaucoup de fer, du potassium, de l'acide folique et des fibres. Riches en isothiocyanate, les choux de Bruxelles présentent un effet protecteur contre le cancer et plus spécifiquement contre le cancer du sein et des intestins.

Quelle cuisson ?

Les choux de Bruxelles doivent être cuits dans beaucoup d'eau. C'est de cette façon qu'ils perdent le moins de vitamines (la vitamine C en particulier). Le temps de cuisson sera le plus court possible (maximum dix minutes). S'ils cuisent trop longtemps, ils deviennent pâteux et indigestes.

Comment les choisir ?

Les choux de Bruxelles les plus frais sont ceux qui affichent une jolie couleur verte, qui sont relativement durs et qui présentent une belle nervure blanche. Des taches brunes, une couleur jaune ou des feuilles qui se détachent trop facilement indiquent qu'ils ne sont plus très frais.

Comment les conserver ?

Ils peuvent être conservés une semaine au réfrigérateur. Il est alors préférable de les placer dans un sachet en papier, préalablement perforé. S'ils ont déjà été nettoyés, mieux vaut les cuire endéans les deux ou trois jours et les conserver dans une boîte hermétiquement fermée, à l'abri de la chaleur et de la lumière.

Source: Barbara Simon
publié le : 18/11/2012 , mis à jour le 22/11/2016
ad
pub