Femmes nées avant terme : vigilance redoublée lors d'une grossesse

Dernière mise à jour: janvier 2013 | 5187 visites
tek-stadia-zw-buik-170_400_04.jpg

news Les femmes nées avant terme sont plus susceptibles de développer des complications durant la grossesse.

Comme l’explique le Dr Anne-Monique Nuyt (université de Montréal), « d’autres équipes avaient déjà constaté une corrélation entre un faible poids à la naissance et un risque accru de complications durant la grossesse. Nos travaux démontrent que même en tenant compte du poids à la naissance, c’est-à-dire trop petit ou normal en fonction de l’âge gestationnel, les femmes nées avant terme présentent un risque plus accru de développer des complication durant la grossesse, et que ce risque augmente proportionnellement au niveau de prématurité ».

En d’autres termes, le seul fait d’être née avant terme induit des répercussions sur la grossesse. Et par complications, on entend hypertension gestationnelle, diabète gestationnel et pré-éclampsie. Pour aboutir à ce constat, l’équipe du Dr Nuyt a analysé les données concernant toutes les femmes nées avant terme (avant 37 semaines de gestation) au Québec, et qui ont donné naissance à au moins un enfant entre 1987 et 2008. Ces informations ont été croisées avec celles concernant un groupe comparatif de femmes nées à terme.

Les résultats indiquent notamment que dans le cas des dames nées avant 32 semaines de gestation, les complications concernent une grossesse sur cinq. Dans un article publié par le journal de l’Association médicale canadienne, elle appelle donc à une très grande vigilance dans le suivi des grossesses de ces femmes.


publié le : 10/01/2013
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci