L'attaque cérébrale frappe de plus en plus tôt

Dernière mise à jour: décembre 2012 | 5738 visites
hersenen-bl.jpg

news Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) concernent une population de plus en plus jeune, constate cette étude américaine.

Elle a porté sur un très large panel, regroupant 1,3 million de personnes, résidant dans la grand Cincinnati et dans le nord du Kentucky. En une dizaine d’années, indique le Dr Irène Drogou (Quotidien du Médecin), l’incidence des AVC a notablement augmenté dans les tranches d’âge de 20 à 44 ans et de 45 à 54 ans. Une population particulièrement jeune, donc, considérant que les attaques cérébrales affectent habituellement des patients sensiblement plus âgés.

Et en l’occurrence, cette hausse de cas parmi les jeunes est essentiellement le fait des AVC ischémiques (occlusion artérielle dans ou vers le cerveau), par rapport aux AVC hémorragiques (rupture d’un vaisseau). « Les raisons de cette nouvelle tendance restent peu claires », poursuit le Dr Drogou. La toxicomanie est citée, mais elle semble jouer un rôle mineur. « Plus probable reste l’augmentation des facteurs de risque cardiovasculaire chez les plus jeunes, en premier lieu le diabète et l’obésité ».

La conclusion va de soi : dans le contexte qui nous occupe, comme pour bien d’autres raisons, ces états doivent être considérés avec la plus grande attention et bénéficier d’un traitement énergique.


publié le : 19/12/2012 , mis à jour le 17/12/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci