L’échinacée contre le rhume : ça se précise

Dernière mise à jour: novembre 2012 | 4371 visites
vr-neus-verkoud-hooik-170_400_03.jpg

news L’échinacée (Echinacea) semble effectivement agir de manière favorable dans le cadre de la prévention contre le rhume.

Les études antérieures réalisées sur les effets bénéfiques de cette famille de plantes originaires d’Amérique du Nord ont abouti à des résultats contradictoires. Il est donc nécessaire de considérer celle-ci avec prudence. Au demeurant, les auteurs eux-mêmes estiment que des travaux plus approfondis sont nécessaires pour confirmer leurs observations. Toujours est-il, néanmoins, que leurs recherches méritent l’attention, par la qualité de leur structuration et par leurs enseignements.

Une équipe de l’université de Cardiff (pays de Galles) a constitué un groupe de quelque 800 volontaires adultes sans soucis de santé. Le panel a été divisé en deux et suivi durant quatre mois. La moitié des participants a reçu des doses quotidiennes d’extrait d’échinacée (sous forme de gouttes) et les autres un placebo (substance sans effet pharmacologique). Durant les épisodes de froid, les doses ont été légèrement augmentées.

Sur la période considérée, le « groupe échinacée » a enregistré une combinaison nombre de cas-durée des rhumes inférieure de 26% par rapport au groupe placebo (dans ce dernier, le recours aux médicaments pour soulager l’infection a été beaucoup plus élevé, ce qui suggère une intensité plus forte).
Les chercheurs concluent à une action positive de l’échinacée, tout en restant prudents, nous l’avons dit. En tout état de cause, l’avis d’un médecin est utile, notamment en raison des risques allergiques.

Des données publiées dans la revue « Complementary and Alternative Medicine ».


publié le : 01/12/2012 , mis à jour le 30/11/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci