Agressivité : regardez bien les doigts

Dernière mise à jour: janvier 2013 | 10514 visites
123-p-koppel-boos-170-1.jpg

news L’observation de la longueur des doigts permet d’évaluer la propension à l’agressivité verbale.

Et plus précisément, il faut se pencher sur le rapport entre l’index et l’annulaire (deuxième et quatrième doigts). Si le second est bien plus long que le premier, méfiance. Cette association n’a pas été établie n’importe comment, évidemment.

Elle résulte de tests conduits par des chercheurs des universités de Buffalo et de New York. Ils ont procédé auprès d’un panel représentatif d’hommes et de femmes, dont ils ont mesuré la longueur des doigts et qu’ils ont soumis à une évaluation de l’agressivité verbale (sur base de trois échelles différentes).

Résultat, donc : ceux et celles dont l’index est le plus court par rapport à l’annulaire affichent aussi l’attitude (ici verbale) la plus agressive, au point d’en devenir nuisible. Ce ratio index-annulaire avait déjà été évoqué comme un indicateur de la taille du… pénis en érection ou du potentiel sportif.

En fait, la différence de longueur entre ces deux doigts serait liée à l’exposition à la testostérone durant la croissance fœtale. Au-delà de cette observation, les auteurs expliquent que leurs recherches s’inscrivent dans le cadre d’une meilleure compréhension des processus biologiques qui interviennent dans les traits comportementaux et la communication sociale.

[Source : Journal of Communication]


publié le : 21/01/2013 , mis à jour le 20/01/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci