ad

Apnées du sommeil : la souffrance des artères

Dernière mise à jour: février 2013 | 6401 visites
man-ouder-slaap-170_400_05.jpg

news Le syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) cause des dommages importants aux artères, avec un risque cardiovasculaire majeur.

Un risque similaire, en fait, à celui engendré par un diabète de type 2. C’est le résultat d’une étude roumaine, présentée à l’occasion d’un congrès de cardiologie, et relayée par Le Quotidien du Médecin.

Les chercheurs ont évalué la fonction artérielle auprès de trois groupes : des personnes présentant des apnées du sommeil modérées à sévères, des patients traités pour un diabète de type 2 et des sujets témoins.

Résultat : les mêmes lésions artérielles (en particulier la rigidité) ont été observées dans les deux premiers groupes, avec un risque cardiovasculaire manifeste. Le Quotidien du Médecin souligne à très juste raison l'importance de la mise en oeuvre d'un traitement aussi rapide que possible contre le syndrome d’apnées du sommeil (ventilation en pression positive continue), permettant ainsi de prévenir, et à tout le moins de stabiliser ses répercussions cardiovasculaires.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub