Un chien à l’hôpital pour détecter les infections

Dernière mise à jour: février 2013 | 4321 visites
123-p-hond-artsen-170-2.jpg

news Une équipe néerlandaise a formé un chien à détecter un germe très contagieux.

La bactérie Clostridium difficile est le principal agent de la diarrhée nosocomiale (en milieu hospitalier) chez les patients traités par antibiotiques. On la retrouve aussi dans les espaces communautaires (les maisons de retraite, en particulier). L’infection peut avoir des conséquences extrêmement graves. Une détection précoce est donc très importante, afin de mettre en œuvre une stratégie thérapeutique et de prévenir la transmission du microbe.

Des résultats remarquables

Une équipe de l’université d’Amsterdam a donc testé les capacités olfactives du chien dans ce contexte. Et le résultat est impressionnant. Cliff, un beagle mâle âgé de 2 ans, a été formé durant quelques semaines à l’identification de C. difficile. Confronté à des prélèvements de selles, il a correctement identifié les échantillons positifs (infectés) dans 100% des cas et dans 94% des cas lorsqu’il s’agissait d’échantillons négatifs. Face à des patients (plusieurs centaines), il a reconnu 83% des cas positifs et 98% des cas négatifs. Enfin, il a vérifié tout un étage d’hôpital à une vitesse impressionnante. Les chercheurs en concluent que le chien présente un grand potentiel pour le dépistage de C. difficile (mais pas seulement) dans les établissements de santé.

[Source : British Medical Journal]


publié le : 23/02/2013 , mis à jour le 22/02/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci