On dort comme on mange

Dernière mise à jour: mars 2013 | 7807 visites
vr-slapen-wit-170_400_05.jpg

news Une très vaste étude montre qu’entre les petits, les moyens et les gros dormeurs, les apports alimentaires diffèrent sensiblement.

La quantité et la qualité du sommeil constituent des facteurs importants de santé et de bien-être. Cette équipe de l’université de Pennsylvanie vient d’établir une association particulièrement fouillée entre la nature du régime alimentaire et la durée du sommeil.

Pour cela, les chercheurs ont décortiqué des informations recueillies dans le cadre d’une vaste enquête nationale américaine, dédiée à la nutrition. Les participants ont été répartis en quatre groupes : nuit très courte (moins de cinq heures), nuit courte (cinq ou six heures), nuit standard (sept ou huit heures) et nuit longue (neuf heures ou davantage).

Que retenir ? En ce qui concerne les apports alimentaires globaux : 1°) les petits dormeurs sont ceux qui consomment le plus de calories, suivis par les dormeurs standards, les très petits dormeurs et enfin les gros dormeurs ; 2°) l’alimentation est la plus variée chez les dormeurs « moyens » et la moins diversifiée chez les très petits dormeurs. Une analyse affinée a porté sur les nutriments.

Sommeil très court : moindre consommation de lycopène (tomate...) et de glucides.
Sommeil court : moins de vitamines C, de sélénium (noix, thon, fruits de mer…) et plus de lutéine (légumes verts feuillus).
Sommeil long : moins de théobromine (chocolat…), de certains acides gras saturés et de choline (œufs, foie, légumineuses…).

Question posée par Santé Log : « Pourra-t-on mieux dormir en modifiant son régime alimentaire ? C’est ce que vont à présent explorer les chercheurs, dans l’objectif de mieux comprendre et de prévenir l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires. Un rêve : pouvoir identifier la combinaison idéale de nutriments et de calories afin de favoriser pour chacun un sommeil sain et suffisant ».

[Source : Appetite]


publié le : 21/03/2013 , mis à jour le 20/03/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci