Bricoleurs, attention au ciment

Dernière mise à jour: avril 2013 | 7765 visites
123-p-werken-cement-170-4.jpg

news Si on ne le manipule pas avec précaution, le ciment prêt à l’emploi peut très sérieusement agresser la peau.

Ce type de dermatite de contact peut aller d’une banale irritation cutanée à des situations autrement plus sévères, caractérisées par de vives douleurs, la formation de bulles et un processus de nécrose, nécessitant une hospitalisation et une prise en charge très énergique. Comme l’explique le Dr Geneviève Démonet (Journal international de médecine), « lorsque le ciment prêt à l’emploi est mélangé à l’eau, il se produit une libération d’hydroxyde de calcium qui fait passer le pH à 12 ou 13 en quelques minutes. Ce milieu très alcalin peut provoquer une altération cellulaire sévère, particulièrement lorsque s’y associe une abrasion mécanique, par exemple lors du travail à genoux ».

Le Dr Démonet fait ainsi état d’une étude réalisée en Allemagne, qui confirme la dangerosité de ce produit. Dans ce cas-ci, le ciment humide s’est inscrit comme la cause la plus fréquente d’admission en raison d’une dermatite de contact irritative sévère. Les patients - des bricoleurs - présentant une brûlure due au ciment étaient âgés en moyenne de 38 ans, souffraient pour la plupart d’atteintes aux jambes et, c’est l’un des points majeurs à retenir, « aucun n’était conscient du potentiel fortement irritant du ciment et, de ce fait, personne n’avait respecté les précautions d’usage recommandées par le fabricant ». La durée d’hospitalisation a été d’une dizaine de jours, avec d’importantes souffrances. Attention, donc.

[Source : Contact Dermatitis]


publié le : 14/04/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci