Pourquoi la grossesse allonge les pieds

Dernière mise à jour: avril 2013 | 7930 visites
123-p-vr-zw-zee-lopen-170-4.jpg

news La première grossesse modifie la structure du pied, ce qui peut entraîner à terme de sérieux désagréments.

Une demi-pointure, voire une pointure : de nombreuses femmes ont constaté que la longueur et la largeur de leurs pieds avaient changé après leur grossesse. Un phénomène relativement fréquent, mais encore peu étudié. Pourtant, il peut engendrer des troubles sérieux sur le long terme. C’est ce qu’explique cette équipe de l’université de l’Iowa, dirigée par un spécialiste en orthopédie et en réadaptation.

Le Pr Neil Segal a décidé de se pencher sérieusement sur le problème. Il a constitué un groupe de plusieurs dizaines de femmes enceintes, suivies depuis le début de leur grossesse jusqu’à cinq mois après l’accouchement. Résultat : chez 70% d’entre elles, les pieds se sont à la fois allongés et élargis, en raison d’un aplatissement de la voûte plantaire (diminution de la hauteur et de la rigidité), lié au gain de poids et à un relâchement des articulations. Le pied « gagne » entre deux et dix millimètres selon les cas. Ce processus se produit essentiellement lors de la première grossesse (les suivantes n’ont que peu d’impact sur ce plan) et la modification est permanente (impossible de retrouver la structure initiale).

Le Pr Segal estime que ces changements peuvent participer au développement de troubles musculo-squelettiques touchant les membres inférieurs (et qui affectent d’ailleurs davantage les femmes que les hommes, en particulier celles qui ont eu des enfants) et à d’autres problèmes comme la maladie rhumatismale. Le spécialiste considère qu’il est important de développer des stratégies spécifiques afin de réduire ces risques d’évolution défavorable.

[Source : American Journal of Physical Medicine & Rehabilitation]


publié le : 12/04/2013 , mis à jour le 11/04/2013
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci