Tabagisme passif : comment la fumée agresse les artères

Dernière mise à jour: mai 2013 | 4156 visites
123-p-sigaret-170-5.jpg

news Le constat est très inquiétant : l’exposition au tabagisme passif augmente considérablement le risque de maladie coronaire.

L’étude a été présentée lors d’un congrès du Collège américain de cardiologie. Des chercheurs du Mont Sinai Medical Center (New York) ont examiné des données relatives à quelque 3.000 personnes, âgées de 40 à 90 ans, et qui n’avaient jamais fumé. Pas directement en tout cas, puisqu’une partie d’entre elles ont été exposées au tabagisme passif à un moment donné de leur existence (durant l’enfance ou après).

Les résultats, relayés par Le Quotidien du Médecin, montrent que « les personnes ayant connu une exposition basse, modérée ou élevée au tabagisme passif présentent respectivement des risques accrus de 50%, 60% ou 90% de présenter des calcifications des artères coronaires, par rapport à celles qui n’ont jamais été exposées ». Et dès lors, une probabilité nettement plus élevée de souffrir d’une atteinte cardiovasculaire (athérosclérose).

Ceci justifie à nouveau et amplement – parmi d’autres éléments - les fermes recommandations concernant la protection contre le tabagisme passif au domicile comme dans les lieux publics.


publié le : 24/05/2013 , mis à jour le 23/05/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci