ad

Punaises de lit : le piège de la feuille de haricot (vidéo)

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 8270 visites
123-man-slapen-donker-angst-psych-170-08.jpg

news Pour neutraliser les punaises de lit, la feuille de haricot présente un intérêt majeur. Des chercheurs essaient de s’en inspirer.

Les infestations par les punaises de lit (Cimex lectularius) connaissent une très forte augmentation un peu partout dans le monde. Leur éradication se heurte à de grandes difficultés. Dans certaines régions des Balkans, les populations locales appliquent depuis bien longtemps une stratégie qui ne manque ni d’efficacité, ni d’intérêt. « Les habitants recouvrent le sol autour de leur lit avec des feuilles de haricot », explique Futura Sciences. « Une astuce étonnante, mais qui fonctionne. Au cours de leurs excursions nocturnes, les punaises de lit se retrouvent en effet prisonnières et il ne reste plus qu’à brûler les feuilles le matin pour les exterminer ».

Des lames de couteau


Une équipe de l’université de Californie (Irvine) a regardé tout cela de plus près, en recourant à des techniques comme la microscopie électronique à balayage et la vidéo à haute résolution. Les chercheurs ont alors observé que les insectes sont piégés par les trichomes de la feuille, c’est-à-dire de fines excroissances qui agissent comme des lames de couteau et qui transpercent les pattes des parasites, alors cloués sur place.

L’idée consiste à reproduire cette structure et ainsi mettre au point un matériau synthétique plus facilement utilisable que le végétal. Pour le moment, les tentatives n’ont pas donné les résultats espérés, mais les chercheurs s’accrochent.

Voir aussi l'article : Punaises de lit : la peau souffre, mais la tête aussi

Source: Journal of the Royal Society Interface (http://rsif.royalsocietypub)
publié le : 07/07/2013 , mis à jour le 06/07/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci