Les allergies aux gels anti-inflammatoires

Dernière mise à jour: juin 2013 | 4893 visites
123-pijn-bovenbeen-hand-170_02.jpg

news On recense de plus en plus de cas d'allergies de contact dues à l'application de gels anti-inflammatoires visant à soulager ou à traiter des douleurs articulaires et musculaires. Qui est concerné ? Comment y remédier ?

Il s'agit le plus souvent de dermatite de contact photoallergique. La réaction allergique ne se manifeste qu'après exposition au soleil de la zone traitée. En cas d'application de gel anti-inflammatoire par temps ensoleillé, cette région de la peau doit être couverte lors des premières expositions et certainement chez les personnes qui ont précédemment souffert d'allergie de contact ou de réactions photoallergiques.

Que faire en cas de réaction ?


D'abord, évidemment, suspendre les applications. La réaction cutanée peut s'étendre du site initial vers l'ensemble du corps.

En ce qui concerne le traitement, un antihistaminique de deuxième génération par voie orale soulage rapidement. L'application d'un dermocorticoïde (pommade) pourra apaiser les démangeaisons. Les symptômes sont généralement plus irritants et ennuyeux que réellement sévères.


publié le : 08/06/2013 , mis à jour le 07/06/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci