Education de l’enfant : entre affection et discipline

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 5469 visites
moeder-kind-vr-170_400_03.jpg

news L’éducation de l’enfant doit concilier chaleur affective et discipline. Un déséquilibre risque de s’accompagner de troubles du comportement.

Trouver ce juste équilibre est l’un des défis majeurs auxquels sont confrontés de nombreux parents. Cette étude, réalisée par deux équipes américaines, ne donne pas de solution miracle – il n’en existe pas -, mais fournit néanmoins des indications intéressantes. Elle a été conduite auprès de quelque deux cents familles. Des données sur le mode d’éducation ont été recueillies alors que les enfants étaient âgés de 7 ans, en s’intéressant en particulier au degré de sévérité de la discipline et à l’affection maternelle. Une évaluation du développement comportemental est intervenue lorsque les jeunes ont atteint les 12 ans.

Deux enseignements majeurs sont à retenir :

• 1°) une discipline sévère – mais pas physiquement ou psychologiquement agressive ! – dans le cadre d’une relation parentale chaleureuse n’induit pas de risque majeur de troubles du comportement chez l’enfant ;
• 2°) une discipline sévère associée à peu d’affection maternelle augmente notablement la probabilité d’un développement comportemental problématique.

Comme l’explique Santé Log, « on peut conclure sur l’importance de l’affection dans l’éducation et la parentalité. Ce qui ne nécessite pas de longues démonstrations, mais doit parfois être rappelé… ».

Source: Parenting : Science and Practice (www.parentingjournal.com)
publié le : 18/07/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci