ad

Déformations du pied : l’hérédité est déterminante

Dernière mise à jour: août 2013 | 5934 visites
zweetvoeten-geur--170_560_04.jpg

news Hallus valgus, orteils en marteau (ou en griffe) : ces troubles fréquents présentent un fort caractère héréditaire. Sachant cela, une prévention précoce est importante.

Les personnes qui souffrent de ces problèmes accusent une détérioration évidente de leur mobilité, et plus globalement de leur qualité de vie. Des facteurs de risque ont été clairement identifiés : l’indice de masse corporelle (IMC), l’âge (au-delà de 65 ans) et le sexe féminin.

Mais quelle est la place de l’hérédité ? C’est la question soulevée par cette équipe de l’université de Harvard (Boston), qui s’est penchée sur un groupe de quelque 1.500 personnes d’un âge moyen de 66 ans (57% de femmes). Elles ont subi des examens afin de déceler la présence d’un hallus valgus (gros orteil déformé, souvent accompagné d’un oignon) ou de doigts de pied en marteau.

Après prise en considération des antécédents familiaux, les spécialistes qualifient ces deux troubles de « hautement héréditaires ». A partir de là, pour ceux dont les parents (surtout la maman) ont été confrontés au problème, quelques conseils destinés à essayer de retarder le processus peuvent être avancés : veiller à ne pas abuser des chaussures trop serrées (bouts pointus) ou à hauts talons, surveiller son poids, ou porter des semelles orthopédiques (attention aux pieds plats). Et en cas de souci émergent, consulter sans trop tarder un spécialiste.

Source: Arthritis Care & Research (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 13/08/2013 , mis à jour le 12/08/2013
ad
pub