Trop de lumière en soirée : des effets dévastateurs

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 6218 visites
123-p-m-computer-nacht-170-7.jpg

news Nous sommes de plus en plus exposés à la lumière artificielle en toute fin de journée, ce qui exerce un effet très négatif sur le sommeil.

Télévision, écran d’ordinateur, smartphone… : pour beaucoup d’entre nous, ces sources lumineuses font partie du paysage habituel de nos soirées. L’omniprésence de la télé ne date pas d’aujourd’hui, évidemment. Mais ce qui a changé, c’est l’intrusion massive du PC, des tablettes et des mobiles ; ainsi qu’une large utilisation de la technologie LED pour illuminer les écrans. Et le Pr Charles Czeisler, de la Harvard Medical School (Boston), tire la sonnette d’alarme : cette lumière artificielle perturbe considérablement notre horloge interne (en particulier la production de mélatonine), avec des conséquences désastreuses pour le sommeil, et plus globalement pour la santé.

Mieux informer la population


De nombreuses études montrent que la qualité du sommeil se détériore tant chez l’adulte que chez l’enfant. Or, bien des travaux associent cette dégradation à des risques accrus d’obésité, de diabète, de maladie cardiovasculaire ou de troubles du comportement (déficit de l’attention/hyperactivité). La luminosité excessive en soirée n’est certainement pas le seul facteur de dérèglement du sommeil, mais son rôle est loin d’être négligeable.

Cet impact est de mieux en mieux cerné, mais pas encore suffisamment, considère le Pr Czeisler. Les recommandations à l’adresse de la population doivent être renforcées (éviter de s’exposer à ces sources lumineuses au moins une heure avant le coucher, notamment), alors qu’il est indispensable d’inciter à la mise au point de dispositifs lumineux moins agressifs. Mais pour cela, une très forte prise conscience (en particulier de la part des pouvoirs publics) est nécessaire.

Source: Nature (www.nature.com)
publié le : 28/07/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci