Produits ménagers : eau de Javel et ammoniaque, un mélange mortel

Dernière mise à jour: juillet 2013 | 16805 visites
123-p-hyg-huis-badkamer-170-7.jpg

news Une dame est décédée en France après avoir respiré un mélange de produits ménagers à base d’eau de Javel et d’ammoniaque.

Cet accident est rapporté par la Société française d’anesthésie et de réanimation, qui insiste sur le fait qu’ « il est important de sensibiliser le public par des consignes de prudence encore plus explicites ».

Agée de 57 ans, Mme M. a nettoyé sa salle de bains avec un mélange d’eau de Javel et de produit décapant à base d’ammoniaque. Elle est prise de difficultés respiratoires sévères. Elle appelle les urgences. Des troubles de la conscience apparaissent, suivis d’un arrêt respiratoire. Elle arrive à l’hôpital en arrêt cardiaque, mais les médecins parviennent à la réanimer. Le lendemain, la malheureuse décède. Rien dans ses antécédents médicaux n’a montré de problèmes pulmonaires particuliers. Elle présentait une hypertension bien maîtrisée.

Les décès sont rarissimes, mais...


Après avoir procédé à une série d’examens et d’analyses, les médecins ont formellement conclu que cette mort était imputable à l’inhalation de chloramines, des composés chimiques formés par le mélange de Javel et d’ammoniaque. Dans la plupart des cas, l’irritation se traduit par des larmoiements, de la toux, des nausées… Mais les conséquences peuvent être bien plus graves, comme pour cette dame. La détresse respiratoire a engendré l’arrêt cardiaque et une insuffisance d’oxygénation du cerveau (anoxie cérébrale).

Selon les auteurs, les décès consécutifs à l’inhalation de chloramines à domicile sont rarissimes. Mais ils existent. Attention, donc.

Source: Annales Françaises d’Anesthésie et de Réanimation (www.elsevier.com/journals/a) via le Journal international de médecine
publié le : 20/07/2013 , mis à jour le 20/07/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci