ad

Perdre ses dents fait-il perdre la mémoire ?

Dernière mise à jour: septembre 2013 | 4564 visites
123-p-tand-radio-170-8.jpg

news Des chercheurs ont mis en évidence un lien « significatif » entre le nombre de dents et les performances aux tests de mémoire.

Cette observation est le fait d’une équipe suédoise (université de Stockholm), qui a procédé sur un groupe de quelque trois cents personnes – autant de femmes que d’hommes – âgées de 55 à 80 ans. Des tests de performance cognitive - raisonnement, mémoire, langage, attention… - ont été réalisés et les résultats croisés avec le nombre de dents « naturelles » restantes (vingt-deux sur trente-deux, en moyenne, avec évidemment de grandes différences selon l’âge).

Les auteurs relèvent « une relation évidente et significative », même si elle reste limitée, entre la dentition et les capacités de mémoire (sous toutes ses formes), et ceci après avoir tenu compte d’autres facteurs comme le niveau d’éducation, l’état de santé général, le niveau de vie, le stress, la profession, l’âge… Seule la mémoire est concernée, les autres capacités cognitives ne l’étant pas.

La question consiste à savoir comment s’explique ce lien (la mastication envoie-t-elle des signaux sensoriels qui contribuent aux processus de mémorisation et ces signaux sont-ils affaiblis lorsqu’on perd des dents ?) et dans quelle mesure ce constat peut trouver une application, disons, clinique. Surprenant, en tout cas.

Source: European Journal of Oral Sciences (http://onlinelibrary.wiley.)
publié le : 02/09/2013 , mis à jour le 01/09/2013
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci