Le café contre le suicide ?

Dernière mise à jour: août 2015 | 4509 visites
123-koffie-drinken-170-9.jpg

news C’est une très étonnante association qui vient d’être établie : deux à trois tasses de café par jour réduiraient les risques de suicide.

Précisons d’emblée que ce lien n’a pas été observé par n’importe qui, n’importe comment, puisque l’étude est à porter au crédit de l’Ecole de santé publique de l’université Harvard (Boston), dont une équipe a examiné des données concernant quelque… deux cent mille adultes (trois quarts de femmes), suivis durant de nombreuses années.

La caféine agit sur le cerveau


Une multitude de paramètres ont été analysés (tabagisme, consommation d’alcool, activité physique, indice de masse corporelle, situation matrimoniale, données sociodémographiques, traitements médicamenteux…), afin d’isoler le plus objectivement possible la relation entre le café et le suicide. Le passage à l’acte avec issue fatale a concerné 0,1% de la population prise en considération ici.

La conclusion majeure indique que le fait de boire au moins deux à trois tasses de café par jour réduit de manière significative le risque de suicide par rapport à une consommation (quasi) nulle. Aucune association de ce type n’est établie avec le décaféiné. L’explication ? Les auteurs avancent une augmentation des niveaux de dopamine et de sérotonine dans le cerveau sous l'action de la caféine, avec un effet protecteur contre la dépression, et de là contre le risque de suicide.

Voir aussi l'article : Le café, c’est bon aussi contre la dépression

Source: The World Journal of Biological Psychiatry (http://informahealthcare.co)
publié le : 16/10/2013 , mis à jour le 06/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci