Dyslexie : l’utilité des écrans tactiles

Dernière mise à jour: janvier 2014 | 5612 visites
123-p-kind-school-tablet-170-1.jpg

news Les dispositifs à écran tactile – tablettes et smartphones - peuvent considérablement aider une partie des enfants dyslexiques.

La question soulevée par ces chercheurs de l’université Harvard consistait à savoir si un écran tactile pouvait apporter un bénéfice spécifique. Un essai a été réalisé auprès d’une centaine d’adolescents dyslexiques (des élèves du secondaire). Ils ont participé à des tests de lecture, d’abord sur un iPod touch, puis sur un support papier.

Douze textes étaient proposés, avec quelques mots par ligne et des lettres en grands caractères pour l’iPod (formaté à cet effet) et une présentation classique pour le papier. La longueur et la difficulté augmentaient texte après texte. La vitesse de lecture et l’attention visuelle ont été mesurées par un logiciel spécifique. Après cet exercice, un questionnaire a permis d’établir le degré de compréhension.

Le résultat montre que l’iPod touch (on élargira à tous les dispositifs de ce type) améliore considérablement autant la vitesse de lecture que la compréhension, par rapport au papier. Mais ceci vaut dans des circonstances précises : en cas de faible capacité d’attention visuelle et/ou de problème de décodage des phonèmes (l’élément minimal de prononciation). S’il n’y a pas de souci d’attention visuelle, le support papier est préférable.

En tout cas, voilà un outil qui mérite au moins d’être testé, en raison de cet énorme avantage à pouvoir présenter les textes dans la configuration souhaitée par chacun.

Voir aussi l'article : Dyslexie : espacer les lettres et les mots, tout simplement

Source: PLoS One (www.plosone.org)
publié le : 24/01/2014 , mis à jour le 23/01/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci