Carence en cuivre : quels symptômes ?

Dernière mise à jour: septembre 2016 | 42263 visites
123-man-ouder-psyche-sepr-moe-bureau-170_01.jpg

news Le cuivre est un oligo-élément un peu méconnu mais indispensable au bon fonctionnement de l'organisme.

Son rôle est essentiel :

• dans la protection contre le vieillissement de la peau
• pour la fabrication du collagène
• contre les douleurs articulaires (arthrose)
• pour ralentir l'ostéoporose
• pour freiner la multiplication des bactéries
• pour prévenir les infections hivernales
• pour stimuler la mémoire
• pour favoriser un sommeil réparateur

Les signes de carence


Le manque de cuivre est généralement mis en évidence à la suite d'une analyse de sang. Néanmoins, certains signaux doivent retenir l'attention.

• une sensation de faiblesse (anémie)
• des infections respiratoires fréquentes
• des troubles du sommeil (peu récupérateur)
• des problèmes de concentration et de mémorisation
• des douleurs articulaires sans cause définie
• des inflammations chroniques

Les sources alimentaires de cuivre


Les carences en cuivre sont peu fréquentes et une alimentation diversifiée les prévient aisément. Les fruits, le foie, les huîtres, le sucre (raffiné ou non), les lentilles, les noix et les pommes de terre en contiennent beaucoup. La carence est souvent la conséquence d'une mauvaise absorption du cuivre par l'organisme, en raison d'une surconsommation de certains aliments (trop de viande, notamment).

Des suppléments peuvent être indiqués, à des doses contrôlées médicalement. Un excès de cuivre peut provoquer des nausées, de l'insomnie, des symptômes dépressifs, un excès de cholestérol et une diminution du taux de zinc.


publié le : 04/09/2016 , mis à jour le 07/09/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci