Sexe occasionnel : les femmes atteignent moins l’orgasme

Dernière mise à jour: mars 2014 | 12999 visites
koppel-bh-o-170_400_06.jpg

news Alors que l’écrasante majorité des hommes connaissent l’orgasme lors d’une relation sans lendemain, c’est nettement moins le cas pour les femmes.

Comme l’explique cette équipe de l’université de New York, « globalement, les femmes ne sont pas aussi à l’aise que les hommes pendant ce type de rapports sexuels, notamment pour exprimer ce qu’elles veulent, ce qui leur ferait plaisir. Les hommes sont plus directs à ce sujet et se sentent moins concernés par la satisfaction de leur partenaire lors d’une simple aventure, ce qui leur facilite les choses ».

Une enquête a ainsi été réalisée auprès de plusieurs centaines d’étudiants et de membres du personnel de cette université et la conclusion majeure indique que les dames sont deux fois moins susceptibles que les messieurs de connaître l’orgasme lors d’une relation d’une nuit. Ces résultats rejoignent ceux d’études antérieures, qui indiquaient que 40% des femmes atteignent l’orgasme dans ces circonstances (une proportion très inférieure par rapport à une relation stable), alors que c’est le cas pour 80% des hommes.

Pour désamorcer la critique, les auteurs insistent sur le fait que leur propos ne consiste pas à écorner le principe de la liberté sexuelle des femmes, qui sont d’ailleurs aujourd’hui à peu près aussi nombreuses que les hommes à pratiquer le sexe sans lendemain. Au demeurant, celles qui adoptent une position très ouverte sur ce plan sont les plus susceptibles d’y prendre un maximum de plaisir.

Il reste, ajoutent les spécialistes, qu’il existe des différences psychologiques face au sexe occasionnel, et que les femmes sont plus tendues, moins libérées, dans cette situation. Et ils rappellent que les écueils en matière de communication avec le partenaire exposent à des risques d’infection sexuellement transmissible.

Source: Congrès de l’International Academy of Sex Research (http://iasscs.org/instituti)
publié le : 03/03/2014 , mis à jour le 02/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci