Marathon : des coureurs plus petits et plus légers

Dernière mise à jour: mars 2014 | 3126 visites
sport-lopen-jogg-170_400_01.jpg

news Le poids et la taille des marathoniens ont évolué de manière significative au cours des vingt dernières années : une sorte de pression sélective.

Les moyennes portent sur les cent meilleurs coureurs de chaque année. Les informations sur leur poids, leur taille et leur indice de masse corporelle (IMC) ont été obtenues auprès de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (IAAF).

Il apparaît qu’en 1990, le poids moyen s’établissait à 59,6 kg, pour 56,2 kg en 2011. Une baisse significative. La taille est quant à elle passée de 1,73 m à 1,70 m. L’IMC moyen a diminué de 19,83 à 19,42. Evidemment, la palette est large entre les extrêmes (des valeurs les plus basses aux plus élevées).

Il reste, expliquent les auteurs, qu’il faut observer « la rapidité d’action de la pression sélective sur la modification des caractéristiques des meilleurs marathoniens ». Ces changements accentuent la performance grâce à une optimalisation – liée aux structures corporelles - du travail énergétique nécessaire pour se hisser au premier rang mondial.

Source: Journal of Sports Sciences (www.tandfonline.com/loi/rjs) via Body Sciences
publié le : 27/03/2014 , mis à jour le 26/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci