Chaise haute pour bébé : attention aux accidents

Dernière mise à jour: mars 2014 | 3763 visites
123-kind-eten-baby-170-07.jpg

news Les chutes d’une chaise haute ne sont pas rares, loin s’en faut : les bébés risquent alors des blessures extrêmement graves. Quels conseils peut-on donner aux parents ?

D’abord, constate cette équipe du Nationwide Children’s Hospital (Ohio), les accidents dans ces circonstances sont en augmentation constante aux Etats-Unis. A l’échelle nationale, un enfant est admis toutes les heures aux urgences pour cette raison. Les blessures concernent essentiellement le crâne, la nuque et le visage. Dans deux tiers des cas, les bébés étaient relevés ou debout sur la chaise : soit elle ne disposait pas d’un système de sécurité (sangles), soit il n’a pas été utilisé (ou mal), soit il n’a pas fonctionné.

Ce qui paraît évident, c’est que le parent censé surveiller l’enfant s'était absenté (même un court moment) ou s'est montré insuffisamment attentif. Dans le prolongement de ces constats, les spécialistes fournissent une série de conseils importants.

Un plateau ne suffit pas à retenir l’enfant. Il faut utiliser une chaise (répondant aux normes) avec un système de retenue, en s’assurant systématiquement que le dispositif est en ordre de fonctionnement et correctement positionné. La sangle d’entrejambe est très importante.
• Acheter un modèle avec une base large, et donc plus stable.
La chaise haute ne doit être utilisée qu’au moment des repas : l’enfant ne doit pas lui attribuer d'autre fonction.
• Empêcher en toute circonstance l’enfant de grimper sur cette chaise (idem pour les jeunes frères et sœurs) : elle n’est pas là pour être escaladée.
La zone située autour de la chaise doit être dégagée : l’enfant pourrait être tenté de se pencher pour saisir un objet, avec le risque de basculer.
• Dans le même ordre d’idées, elle doit être placée à distance des meubles ou du mur (autant de supports possibles pour l’enfant).
• Et surtout, surtout : ne jamais laisser un enfant seul lorsqu’il a été installé sur sa chaise.

Source: Clinical Pediatrics (http://cpj.sagepub.com)
publié le : 01/04/2014 , mis à jour le 31/03/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci