ad

Examens : les derniers conseils

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 4059 visites
man-student-exam-170_560_05.jpg

news Voici une série de conseils pour étudier avec un maximum d'efficacité et ainsi mettre toutes les chances de son côté pour les examens.

S'organiser. Démarrer à temps les révisions, planifier la matière à emmagasiner, établir un agenda, se fixer des échéances (et respectez-les !), préparer des résumés des cours (chapitre par chapitre).

Utiliser des outils de mémorisation. Certains étudiants retiennent mieux les passages surlignés avec un marqueur fluorescent, d'autres lorsqu'il y a des annotations dans la marge, des post-it ou encore lorsqu'ils recopient le texte (ou son résumé) à la main.

Soigner son alimentation. Le riz, les pâtes, le pain et les pommes de terre sont riches en sucres lents. Ceci renforce la sécrétion de tryptophane, un acide aminé qui se transforme en sérotonine, un neurotransmetteur impliqué dans le contrôle de l’humeur. Les aliments à index glycémique bas sont recommandés : pâtes, féculents, cerises, pêches, yaourts, pommes. Les protéines sont conseillées pendant le blocus, mais pas le jour de l'examen car elles peuvent accentuer l'état de nervosité. Il ne faut pas sauter de repas : trois par jour et deux en-cas légers, c'est parfait.

S'hydrater à suffisance. De l'eau plate, des jus de fruits, du thé ou du café (avec modération), du potage (chaud ou froid). Attention à l'excès de caféine, de boissons énergisantes et évidemment d'alcool.

Une cure de vitamines est rarement nécessaire, mais cela peut éventuellement aider (l'effet est surtout psychologique). Attention à ne pas abuser de ces suppléments, ils peuvent provoquer des effets secondaires désagréables.

tiener-slapen-170_400_10.jpg
Equilibrer son emploi du temps : il y a celui consacré à l'étude et celui dédié aux repas, à la détente et au sommeil. Ménagez-vous une pause au moins toutes les deux heures. Aérez-vous.

Respecter ses besoins de sommeil. Des nuits de qualité sont essentielles à la réussite des examens, non seulement pour se reposer physiquement et mentalement, mais aussi car le sommeil contribue à une meilleure mémorisation.

Attention aux médicaments. Leurs effets secondaires peuvent perturber la période de blocus comme celle des examens. Maux d'estomac, problèmes intestinaux, somnolence... : ceci peut considérablement nuire à la performance. Si vous suivez un traitement régulier, demandez conseil à votre médecin. On pense notamment au rhume des foins (antihistaminiques). Les anxiolytiques et les stimulants (amphétamines) sont à proscrire.

Les exercices de relaxation peuvent apporter une aide précieuse, tout comme les tisanes (tilleul, valériane, passiflore...), très bénéfiques en raison de leurs propriétés calmantes et déstressantes.

Source: B. Simon
publié le : 26/05/2014 , mis à jour le 23/11/2016
ad
pub